• Noir Icône Instagram
  • Julie veut bienveiller

Je veux que mon bébé dorme !

Cet article devrait s'intituler : "Je veux dormir !" Parce que soyons honnête, nous, parents, avons tellement besoin de dormir LONGTEMPS, et pas au rythme des tétées de notre cher petit trésor qui a choisi de garder les yeux grands ouverts, alors que nous ne rêvons que d'une chose : les fermer !


Je vais commencer par lister quelques idées reçues sur le sommeil du bébé, que j'ai entendues autour de moi :


-Mets-la directement dans son berceau à ton retour de maternité, comme ça elle ne prendra pas de mauvaises habitudes

-Donne-lui du lait artificiel pour "soutenir" son estomac, comme ça elle fera ses nuits

-Pour que ta fille dorme seule dans son berceau, il faut la laisser dedans, même si elle pleure


Bon, c'est quoi ce besoin de vouloir que le bébé fasse ses nuits absolument ? Et si on se mettait à penser qu'un nourrisson, à peine sorti du ventre de sa mère, avait d'autres préoccupations que celles de se plier aux règles de la bienséance sociale du sommeil ?

N'a-t-on pas déjà rencontré des bébés allaités qui dormaient plus de 6 heures d'affilées ?

Les effets néfastes des pleurs sur le cerveau du bébé n'ont-ils pas déjà été démontrés ?


Qu'on se le dise, le petit d'homme n'est pas fait pour être mis à part dans une autre chambre, seul. Merci Freud (veuillez noter l'ironie).

Si bébé pleure, c'est qu'il a besoin d'être consolé, rassuré, aimé. Alors évitez au cerveau de votre enfant de produire les hormones du stress, prenez-le dans vos bras !

Alors oui, il y a des enfants qui dorment très bien dans leur berceau, même qu'ils s'endorment tout seul ceux-là ! C'est tant mieux pour eux, tant mieux pour leurs parents. Mais tous les bébés ne se ressemblent pas, fort heureusement.


Bien sûr, en attendant douce T., Super Papa et moi avions notre avis sur le sujet : notre bébé dormira dans sa chambre. Point. Aujourd'hui je souris en repensant à nos réflexions.

Ce que l'on fait actuellement, c'est endormir T. comme on peut, du moment qu'elle dorme, et que nous aussi ! Parfois, à 19h, on est déjà au lit (Ouh, les p'tits vieux) !

On a un rituel, qui est le suivant : Dîner, Douche rapide ou bain si besoin, Tétée. Si ça ne suffit pas et que T. est agacée, on prend la voiture (Ouh les vilains, vous donnez à votre bébé de mauvaises habitudes! ).


Fonctionner à la débrouille, ça a du bon : on sort en famille sans rien s'imposer; on commence par tenter d'endormir T., on finit par se faire une séance rigolade à 3; on se dit : "Ce soir, faut absolument qu'on arrive à l'endormir en introduisant un rituel, ça se termine en câlins en famille", et j'en passe...

Faire comme on peut, je trouve que c'est pas si mal.




Enfin, je termine sur quelques "conseils sommeil", qui ont déjà fonctionné chez nous :

-Cododotez : qu'est-ce qui est le plus important : satisfaire l'entourage qui se permet de vous conseiller sur le sommeil de votre bébé ou bien que ce dernier dorme bien en se sentant rassuré, aimé ?

-Pratiquez l'EFT (Emotional Freedom Techniques), soit les techniques de liberté émotionnelles : T. y est très sensible, je trouve que ça fonctionne bien !

-Faites un peu de lecture à votre bambin s'il apprécie les histoires

-C'est votre enfant, vous le connaissez, vous savez si c'est le moment pour lui de s'endormir ou non. Ne vous mettez pas en tête d'appliquer telle ou telle méthode juste parce qu'on vous l'a conseillée surtout si d'avance vous doutez de l'efficacité sur votre petit bout !

-Placez bébé dans l'écharpe de portage : permet de le bercer tout en allégeant son poids

-Alternez si c'est possible : si maman s'est occupée de bébé la veille, que papa s'est bien reposé en dormant des heures d'affilées, au tour de maman de bien dormir !

-N'allumez pas la télé en pensant qu'elle calmera votre enfant : les images excitent le cerveau. Ce sera l'effet inverse !

-Si vous n'en pouvez plus après des heures d'essais d'endormissement : déléguez ! Cela ne servira à rien de transmettre à bébé du stress ou de l'énervement.

-Si bébé est malade : prenez votre mal en patience, courage ! Je sais, ce conseil n'est pas très utile, mais il a l'avantage de montrer premièrement que d'autres sont déjà passés par cette galère, et deuxièmement que vous avez tout mon soutien ! :)


Enfin, je vous fais le lien vers un livre qui m'a beaucoup plu, car il explique vraiment bien comment fonctionne le sommeil de l'enfant, il détend et déculpabilise : Dormir sans larmes,de Rosa Jové ==> Cliquez ici !


Je vous souhaite, chers parents, bien du courage, et de belles heures de sommeil devant vous.


N'oubliez pas de bienveiller !

105 vues

POUR RECEVOIR LES INFOS, INSCRIVEZ-VOUS A MA MAILING LIST