• Noir Icône Instagram
  • Julie veut bienveiller

Les paroles s'envolent, les paroles restent

Mis à jour : 18 déc. 2018

Alors que la tendance est à la

bienveillance, il n'est pas rare d'entendre des paroles blessantes, c'est même le contraire. Je me demande si le fait d'avoir changé les habitudes éducationnelles dans les familles en essayant de minimiser la distribution de claques n'a pas eu pour effet d'augmenter les violences verbales ...

Que ce soit dans les lieux publics, dans des moments de famille, ou entre amis, j'entends régulièrement des paroles vexantes, blessantes, humiliantes. Et elles passent comme ça, sans crier gare, comme si elles faisaient partie de la norme.


"De toute façon, t'es bien comme ton père, bon à rien !"

"Si seulement tu avais été une fille, on se serait mieux entendu !"

"Tu n'y arriveras jamais, tu es trop mal parti !"

Je crois que parmi les formes de violence qui peuvent exister, c'est à la violence verbale que je suis le plus sensible. J'ai eu la chance immense de grandir dans un environnement familial assez bien protégé.


J'ai entendu très peu de discours malveillants à mon égard.

Je vais vous faire part d'une petite scène de vie qui me reste en mémoire : J'ai environ 8 ans. Repas de famille. Ma tante se lève et demande aux enfants s'ils veulent qu'elle les serve à nouveau. Elle sert les volontaires une seconde fois, puis à mon tour : "Par contre pour toi Julie, je te mets que le cari et pas la sauce, parce que tu es un peu boulotte". BAM !

Et personne n'a rien dit, personne n'a relevé. Je suis restée là avec cette gifle verbale. J'ai eu mal parce que :

-C'est venu de nulle part

-J'ai été attaquée sur mon image

-Je me suis sentie humiliée en public

-Je n'ai pas été défendue

-J'ai cru que c'était effectivement le cas


Et j'ai cru pendant longtemps que j'étais "boulotte" ...


On dit que les paroles s'envolent, c'est bien vrai. Et les paroles restent, c'est vrai aussi.

Sur mon lieu de travail, j'accueille des enfants quasi démolis par la violence verbale. Elle est terrible : elle s'insinue, elle persuade, elle use, elle abime, elle détruit.


Cette campagne de sensibilisation illustre très bien le fait que les paroles perdurent dans le temps : https://www.youtube.com/watch?v=lRCKnN3DReU


Alors soyons vigilants. Il en va de notre responsabilité. Bien sûr que c'est difficile, bien sûr qu'on est fatigué, bien sûr qu'on n'a pas toujours le temps, mais on peut essayer.


Je vous prépare un document sur les différentes façons possibles de bienveiller, pour éviter et faire éviter tout type de violence.


En attendant, n'oubliez pas de bienveiller !


POUR RECEVOIR LES INFOS, INSCRIVEZ-VOUS A MA MAILING LIST